Les huit branches du Yoga

 

Parce que le yoga c’est bien plus que de bouger son séant dans un legging en lycra (des plus seyants), nous avons décidé de vous en dire (beaucoup) plus sur la philosophie qui accompagne les asanas. Ce premier post inaugure une série d’articles sur les fondamentaux du yoga (lucky you !)

Le yoga, qu’est-ce que c’est ?
Comme on est des chics filles, on va vous épargner (un peu) le côté historique. Il faut savoir que le yoga, c’est avant tout l’outil de développement personnel ultime (pluie de confettis). Sauf que pour les yogis, le bien être ultime c’est l’illumination. Close enough.

Patanjali, philosophe indien (dont on ne sait pas vraiment si c’était une seule et même personne)(autour du 4e siècle avant J.-C.), codifie huit branches de l’arbre du yoga, représentant différents aspects de la discipline. Dans les Yoga Sutras, il propose un parcours pour avancer sur la voie de l’éveil. C’est ce qu’on appelle parfois « l’échelle de Patanjali », que l’on applique notamment dans l’Ashtanga Yoga (hasard incroyable : « Ashtanga » veut dire « huit » en sanskrit !!!)

 

Les deux premiers aspects sont liés à nos valeurs et à notre style de vie :

  • les Yama : les principes éthiques, les règles de conduite envers les autres ;
  • les Niyama : les règles de vie personnelle, de conduite envers soi, l’auto-discipline ;

Viennent ensuite trois branches qui sont des moyens de travailler non plus sur les aspects intellectuels mais davantage sur des aspects physiologiques et sensoriels (le corps, la respiration et les sens).

  • les Asanas : le travail du corps, censé favoriser la méditation et la concentration ;
  • le Pranayama : le travail et le contrôle du souffle et de l’énergie (prana) ;
  • Pratyahara : la maîtrise, le retrait des sens ;

Les trois derniers aspects vont naturellement ensemble et mènent vers l’union, le but ultime du yoga :

  • Dharana : la concentration ;
  • Dyana : la méditation ;
  • Samadhi : l’état d’unité, d’illumination.

On ne va pas se mentir, il va falloir bosser un petit peu avant d’en arriver là…

Si on regarde bien (même si on est un peu endormi) on constate deux choses :

1/ C’est assez complet. On trouve des réflexions sur la vie en communauté avec les yama, des règles de vie intérieure avec les niyama, une façon de communier avec son corps grâce aux asanas, de faire circuler l’énergie avec le pranayama, d’accéder à la pleine conscience avec les quatre dernières branches.

2/ Bien que les dernières branches soient assez spécifiques, on n’est finalement pas tellement éloigné des règles édictées par les différentes religions (on parle évidemment des meilleures d’entre elles, le côté peace, love et croquettes pour tout le monde).

Donc, pour faire un énoooooorme résumé, pour nous, le yoga c’est « Sois une belle personne (attention, on n’a pas dit une cruche écervelée). Tu verras, c’est facile, on va t’aider. » Pour commencer, prends des cours. Avec des profs qui te parlent de ces aspects du yoga (fuis si la musique te vrille les oreilles et que tu as à peine le temps de te placer dans les postures.) Ouvre tes petits yeux, ton petit coeur et…

r e s p i r e …

Sur le tapis dans un premier temps, puis dans le reste de la vie (oui, le métro ça compte), prends l’habitude de sentir ce qui se passe en toi, d’observer tes réactions, mais aussi d’apprécier ce qu’il t’arrive. Ne te focalise pas sur ce que tu veux (attention! si tu fais du yoga pour être plus souple, plus fort, plus mince, il y aurait bien un petit peu d’ego qui traînouille dans le coin… oui, oui, on l’a vu. Grillé mon vieux !) L’ego on cherche un peu à l’effacer justement (autre objectif de la pratique).
Donc pour résumer, tu fais du yoga au début parce que tu as vu de la lumière (comme 2 millions de Français à ce jour) puis si tu es bien guidé.e, petit à petit tu découvres que le yoga te donne une vie meilleure, parce que tu respires mieux, que ton corps est plus confortable (même si ce n’est pas un canapé) et du coup, tu commences à regarder ce qui se passe autour de toi, que tout ne tourne pas autour de ta petite personne.
Et tu découvres que tu fais partie de quelque chose de plus grand (#StephenHawking)

MAGIIIIIIIE.

 

Comments 3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *